LEVONS LE COUDE, MES FRÈRES !

C'est pas parce que nous sommes en Bretagne que ce slogan doit vous paraître éthylique... Non, c'est avant tout une simple question de bon sens !

Tout accordéoniste un tant soit peu rigoureux observera religieusement cette règle : il faut lever le coude ! (et le droit !)


Bon, je sens poindre l'hilarité générale, je m'en vais m'expliquer de ce pas : suivez-moi !


Je précise que ce précepte vaut pour tous ceux qui tiennent leur accordéon avec le clavier mélodique à droite, droitiers comme gauchers. Mais les gauchers ayant retourné leur instrument doivent aussi retourner le précepte : levons le coude, mais le gauche !


Bien, cette précision faite, venons-en au fait : globalement, votre prof (ou autre enseignant, passeur de mémoire) vous l'a dit : il faut mettre le pouce sur la tranche du clavier. Cela avec plus ou moins d'insistance.


"Mais cette fichue tranche du clavier, elle n'est pas large, et le pouce passe son temps à glisser", me direz-vous.

"Voire, répondrais-je au sortir d'un livre de Fred Vargas, car si cette tranche de clavier glisse, c'est la plupart du temps parce que le pouce n'est pas en face !"


Faites-donc l'expérience suivante :


1 - Prenez votre accordéon, mettez les bretelles ou posez-le sur vos genoux.


2 - Mettez le pouce droit sur la tranche, et collez le coude le long du corps.


3 - Regardez l'angle que fait votre pouce (pouce/poignet/avant bras) avec la tranche du clavier... et vous espérez que le pouce va rester là lorsque vous jouerez ? Prévoyez du scotch ou de la super-glu !


4 - Jouez un peu, quelques tirés/poussés : vous avez bien du mal à empêcher votre diato d'aller de droite et de gauche, car les muscles que vous faites fonctionner (durement) le font en rotation, assez peu efficacement : résultat, vous vous crispez. Le danger : risque de tendinite si vous êtes prédisposés, tension inutile (quand on joue pour se détendre, c'est un comble !)


5 - Maintenant, levez le coude (un peu vers l'avant).


6 - Regardez l'angle que fait maintenant votre pouce avec la tranche du clavier... l'ensemble pouce/poignet/avant bras est dans l'axe du clavier. Jouez, votre diato ne bougera quasiment pas, le pouce restera à sa place sans effort, sans glisser... magique !



Autre effet du "lever de coude" : il n'y a pas d'effort à fournir pour maintenir le diato bien stable lors de tirés/poussés car le poids du bras repose maintenant sur votre pouce, et c'est ce poids (+ la tension de la bretelle droite) qui crée le maintien, pas une tension musculaire, le seul effort à fournir est celui qui consiste à lever/avancer le coude... et c'est un bien petit effort comparé à celui qu'on devait fournir en ayant le coude le long du corps !

35 vues

Posts récents

Voir tout