Voix et registres

Vous a-t-on dit que vos accordéons ont des voix ? Quoi, des voix ?


Les voix des accordéons

Qu'entend-on par là ?


Disons d'abord qu'il règne un joyeux méli-mélo d'appellations (d'origine non contrôlée) pour tout ce qui est des pièces d'accordéon. Les facteurs (ceux qui fabriquent) utilisent des termes, les réparateurs parfois d'autres, les vendeurs encore d'autres... pour faire bref les musiciens ont de quoi perdre leur latin.


Aussi vous propose-je un accordage de nos façons de parler. Attention, certains termes étant utilisés à contre-emploi, je ne les citerai que là où ils sont utilisés sans équivoque possible.


Le terme "voix" est employé pour désigner ce qui produit le son, l'anche libre fixée sur son cadre dans notre cas. On dit d'ailleurs d'une anche qu'elle "parle".


A ce propos, je précise qu'on parle d'une anche, qui vous le constatez n'a pas de "H".

Ce n'est donc pas "uneuh - anche" comme on prononcerait "une hanche", on prononce un'anche, le E de "une" ne s'entend pas.

De même, on dira : des-z-anches, l'anche et non point des-h-anches ou la hanche.





L'ensemble des voix forme la musique d'un accordéon. La musique est donc l'ensemble des anches + cadres.



Le cadre (ou plaquette) est une pièce en aluminium ou duralumin (quelquefois en laiton, autrefois en zinc, ou autre métal) qui comporte 2 "lumières" ou "logettes".

Une "anche" ou "lame" est rivetée sur ce cadre exactement sur la "lumière", ajustée de façon à y passer au plus juste sans toucher le cadre. Une deuxième anche est rivée de l'autre côté du cadre. L'une fonctionnera en "poussé", l'autre en "tiré".




Que veut dire "mon accordéon a 2 voix" ?


Avec seulement deux anches, on n'ira pas loin.


Cela signifie que l'accordéon en question a deux "voix" par bouton.

Donc deux anches qui fonctionnent ensemble lorsqu'on appuie sur un bouton, et ce dans chaque sens du soufflet... donc 4 anches par bouton (2 en poussé, 2 en tiré). 2 "voix", soit 2 cadres comportant 2 anches, lesquelles fonctionnent en même temps - c'est important !


Comme elles fonctionnent en même temps, il est possible d'en désaccorder une légèrement pour obtenir un vibrato entre ces deux notes. Plus on désaccorde, plus le vibrato devient rapide... et puis si on continue, ça devient complètement faux, vraiment désaccordé.



Et 3 voix ?


Rajoutons un cadre par bouton, une anche par note, quoi.

Vous suivez ? Car maintenant, la 3ème voix, on peut aussi la mettre à l'octave inférieure, et avoir 2 voix naturelles et une voix grave, que l'on nomme généralement "basson".


Mais pourquoi ne pas mettre 3 voix à 3 octaves différentes ? Ça se fait, on a alors une voix grave (basson), une voix naturelle (flûte) et une voix aigüe (piccolo).


On trouve aussi des instruments à 3 voix naturelles, accordées avec un très fort vibrato : le 3 voix musette (aussi appelé french musette par les anglo-saxons). On accorde une voix juste, la deuxième un peu au-dessus et la troisième un peu en dessous.


Résultat : un trémolo du feu de Dieu, très employé (comme son nom l'indique) dans le style "musette", mais aussi chez nous en musique trad, la gavotte jouée comme ça est monnaie courante !



Et 4 voix ?


Si, ça existe... (et même 5 voix, et même encore plus !) Mais attention, chaque fois qu'on rajoute une voix, on la rajoute pour tous les boutons, donc il faut de la place, et prendre en compte l'augmentation de poids, et de prix aussi.


On trouve souvent 2 types de 4 voix : sur les mélodéons, par exemple, 1 voix grave, 2 voix naturelles avec un accordage qui peut aller de sec, à swing, demi/swing, trémolo musette... et une voix aigüe.


L'autre type : 3 voix naturelles accordées musette + une voix grave.


Bien sur, l'intérêt de plusieurs voix, c'est de pouvoir changer de son, donc il y a une "registration", des sélecteurs qui permettent d'arrêter un jeu d'anches (une voix) ou plusieurs, et de ce fait de modifier la sonorité de l'instrument.



Les registres


Définitions :

  • pour un La médium = 440 Hz = 7 tiré sur un Hohner 2915 = La 24 pour les fabricants d'anches = La du diapason = La du milieu du piano

  • Voix aigüe = « Piccolo » = La 880 Hz

  • Voix médium = voix naturelle = « Flûte » = La 440 Hz

  • Voix grave = « Basson » = La 220 Hz


Sur un instrument à « une voix », pas de problème de registration :


il n'y a qu'une anche qui fonctionne lorsqu'on actionne un bouton, donc pas de possibilité de changement de son, donc pas de registration possible. Le son toujours « sec » ressemble fort au son d'un concertina, en fait le terme utilisé pour désigner ce registre de jeu est « flûte », qui désigne la voix médium ou voix naturelle juste seule.



Sur un instrument à « deux voix », il existe deux possibilités :


2 anches qui fonctionnent ensemble lorsqu'on actionne un bouton, à la même octave : avec un accordage (sec, swing, demi swing, trémolo, 2 voix musette…), ce registre s'appellera donc suivant l'accordage, par exemple « 2 voix swing » ou « 2 voix ½ swing ». on trouve aussi l'appellation « voix céleste » ou « musette » sur les chromatiques. Dans la plupart des cas ces deux anches sont des voix naturelles, mais il existe des accordéons "basses" avec 2 voix graves et un vibrato entre ces deux voix.

2 anches qui fonctionnent ensemble lorsqu'on actionne un bouton, et accordées juste, mais à une octave d'intervalle : généralement on entend une voix grave et une voix naturelle (médium), mais on pourrait éventuellement faire une voix médium et une voix aigüe. Ce registre s'appelle généralement « bandonéon » ou « 2 voix à l'octave ». On trouve aussi l'appellation « clarinette » sur les chromatiques.



Sur un instrument à « trois voix », il existe au moins trois possibilités :


2 anches à la même octave plus une anche à l'octave grave : avec un accordage (swing, demi swing, trémolo, 2 voix musette…) entre les deux voix naturelles (médium), ce registre s'appellera généralement « plein jeu » ou plus simplement « 3 voix »…

3 anches à la même octave : avec généralement un accordage musette : une voix juste, une voix accordée un peu en-dessous, une voix accordée au-dessus. Ce registre est appelé « 3 voix musette » ou « vrai musette », aussi « French musette » par les anglophones...

3 anches accordées juste, mais à 3 octaves différentes : (une voix grave et une voix médium et une voix aigüe (ou piccolo)), ce registre s'appellera aussi « plein jeu » ou plus précisément « 3 voix octave + quinzième ». C'est assez rare.


Pour finir, sur un instrument à « quatre voix », il existe plein de possibilités


Voici les deux plus courantes (en ne tenant pas compte d'une éventuelle boite de résonance) :


2 anches à la même octave plus une anche à l'octave grave plus une voix aigüe : avec un accordage (swing, demi swing, trémolo, 2 voix musette…) entre les deux voix médium, ce registre s'appellera généralement « plein jeu 4 voix », on peut préciser bien sur « basson, 2 voix naturelles, piccolo »...

3 anches à la même octave plus une anche à l'octave grave : avec généralement un accordage musette : une voix juste, une voix accordée un peu en-dessous, une voix accordée au-dessus, plus une voix juste à l'octave grave, ce qui « tempère » un peu l’agressivité du « musette ». Ce registre est appelé « 4 voix musette + basson » ou « vrai musette / basson », et bien sur aussi « plein jeu »...

L'intérêt lorsqu'on a plusieurs voix à sa disposition, est de pouvoir changer de son, suivant ce que l'on joue, l'humeur du moment, le volume sonore nécessaire ou indispensable pour s'entendre. Donc, de disposer de...



Boutons de changement de registre.


Ceux-ci peuvent se trouver à différents endroits sur l'instrument : traditionnellement, les 2 rangs « 3 voix » (2 voix naturelles + basson) ont un registre sur le dessus, qui agit directement sur une pièce d'occultation, située sous le sommier des basses (sommier central dans ce cas) : le registre permet alors de mettre ou de supprimer la voix grave.



On peut aussi utiliser une table (généralement en aluminium) incluant des glissières d'occultation et un sélecteur, qui va permettre alors de sélectionner chaque voix séparément par 3 boutons de registre situés aussi sur le dessus de l'instrument. On aura ainsi accès à 5 sonorités différentes (les deux voix naturelles sont ici pour l'exemple accordées « swing ») :

Flûte

Basson

Bandonéon

2 voix swing

Plein jeu (ou 3 voix basson)



Lorsqu'on peut sélectionner chaque voix séparément, il faudra éviter de mettre la voix fausse seule (la voix qui est accordée un peu au-dessus de la voix juste pour donner le « swing » ou autre accordage), ou la voix fausse avec la voix grave, car ça sonnerait faux, avec les basses (toujours accordées juste) et aussi avec la voix grave dans le second cas.



Pour la série "pro" de nos diatos 3 voix, nous avons intégré des boutons de "registres discrets" directement sur la grille, plus simples d'activation que les boutons classiques.




Registres à simple et double action


Il est aussi possible, pour la facilité de changement de registre en jouant, de rapporter les commandes de registres sur la grille derrière le clavier, ou sous celui-ci, accessible avec le pouce. Cela nécessite d'avoir plus de place pour loger la mécanique de sélection ainsi que la transmission des « ordres » donnés par le musicien.


boutons de registre derrière le clavier (registres à double action)

Sous le clavier, on trouve des registres à simple action, un appui (vers le bas) donne une sonorité présélectionnée, ou à double action : un appui vers le haut donne une sonorité, un appui vers le bas une autre sonorité.






139 vues

Posts récents

Voir tout